La SPIIC soumet un mémoire au Comité mixte spécial sur l'aide médicale à mourir


La SPIIC suit de très près l'évolution du droit en ce qui a trait aux soins de fin de vie, notamment la décision de la Cour suprême du Canada dans l’affaire Carter c. Canada (P.G.) concernant l'aide médicale à mourir. La SPIIC s'est particulièrement intéressée aux incidences que de tels développements pourraient avoir sur la pratique infirmière.

Par conséquent, elle a soumis un mémoire au Comité mixte spécial sur l'aide médicale à mourir lorsque l'occasion s'est présentée. Le mémoire met en évidence de nombreux enjeux juridiques pour les infirmières et infirmiers découlant de l'arrêt Carter et propose divers moyens d’y répondre. Vous pouvez consulter le mémoire de la SPIIC sur le site du Parlement du Canada.


Liens utiles